fbpx

7 règles de rédaction SEO

Dans notre premier article de conseils pour rédiger un article de blog SEO, nous avons vu l’importance primordiale d’écrire des contenus experts et de qualité pour qu’ils aient un réel impact sur le référencement de votre site internet. Un article “bateau” sur un sujet traité des dizaines de fois de la même manière par vos concurrents serait une perte de temps.

Ceci étant dit, même si vous devez privilégier le fond à la forme, l’optimisation technique de vos articles a un impact sur vos chances d’améliorer votre position sur les moteurs de recherches. Place des mots-clés, optimisation des images, outils d”aide à la rédaction … Dans cet article, on vous dit tout sur les règles de rédaction SEO on-page !

Sommaire :

 

Rédiger un article de blog SEO pour un mot-clé

 

Pour mettre en oeuvre les règles de rédaction SEO dans votre article de blog, vous devez l’écrire pour un mot-clé.

Comment le définir ?

Pour schématiser, un mot-clé est une recherche que ferait un internaute sur Google pour laquelle vous voulez que votre article apparaisse dans les résultats. Il s’agit donc plutôt d’une expression-clé puisqu’elle est dans la plupart des cas composée de plusieurs termes comme par exemple :

  • comment fabriquer une table en palette
  • acheter chaussures running homme
  • photographe mariage bordeaux

Avant même de rédiger votre article, vous devez avoir en tête les recherches principales que devraient faire une personne pour trouver votre article. Pour quelle recherche voulez-vous apparaître ? Avant de passer à l’écriture, choisissez un mot-clé pour lequel vous allez rédiger un article de blog.

Par exemple, si vous vendez des chapeaux et des casquettes sur votre site, vous pouvez choisir d’écrire pour le mot-clé “chapeau haut-de-forme“.

Définir l’expression phare de votre article en amont est primordial car c’est pour ce mot-clé que vous allez écrire. Cependant, choisir un mot-clé pertinent et utile au référencement de votre site Internet n’est pas facile.

 

Le choix du bon mot-clé

 

Si des dizaines de gros concurrents sont déjà bien positionnés sur le mot-clé, vous avez peu de chances de classer votre article dans les premières positions. C’est le cas de la plupart des mots-clés généraux composés d’un ou deux termes comme “chapeau” ou “chapeau homme“, par exemple.

Au contraire, si votre mot-clé est précis, vous avez de grandes chances d’avoir peu ou pas de concurrents SEO et vous pourrez donc positionner votre article en première page.

Cependant, s’il est trop précis, le nombre de fois qu’il est recherché risque d’être faible. Vous serez donc en première position sur une recherche qui n’intéresse personne !

Gardez à l’esprit que le SEO est un moyen qui sert des objectifs (vendre plus, attirer plus de trafic, être visible par de nouveaux utilisateurs, etc) et pas une fin en soi (être premier pour être premier, c’est inutile).

Il faut donc effectuer un arbitrage entre pertinence, concurrence et volume de recherches.

Votre mot-clé doit être la fois :

  • pertinent avec le produit / le service que vous proposez sur votre site.
  • peu concurrentiel pour vous permettre d’être en bonne position sur les moteurs de recherches.
  • suffisamment recherché pour attirer assez de visiteurs (>100 fois / mois).

Dans cette optique, choisissez un mot-clé de longe traîne.

 

La longue traîne, c’est quoi ?

 

Les mots-clés les moins qualifiés, composés d’un ou deux termes, sont recherchés un grand nombre de fois mais sont également ultra-concurrentiels.

À l’inverse, les mots-clés composés de plus de termes sont moins recherchés mais moins concurrentiels. Ils sont également plus qualifiés et offrent de meilleures chances d’amener à une conversion.

La longue traîne est l’ensemble des mots-clés moins recherchés que les plus généraux mais qui sont moins concurrentiels et qui, ensemble, constituent la majorité du trafic pour un sujet donné. Les petites rivières font les grands cours d’eau !

Par exemple, si vous vendez des formations vidéo au développement web sur votre site, vous n’avez aucune garantie que la personne qui recherche “formation” sur Google soit intéressée par votre offre. L’internaute qui recherche “formation vidéo css” a lui beaucoup plus de chances d’être intéressé par ce que vous lui proposez !

Pour optimiser les efforts que vous fournissez pour améliorer votre référencement naturel, choisissez des mots-clés de longue traîne pour rédiger vos articles de blog. Il aura ainsi plus de chances d’être bien positionné dans les SERP et d’attirer un public qualifié sur votre site web.

 

mots clés de longue traine seo

Exemple de mots-clés de longue traîne

 

Les règles de rédaction SEO pour un article de blog

 

Maintenant que vos mot-clé sont définis, comment les placer et les utiliser efficacement dans la rédaction d’articles de blog ? Voici les principales règles de rédaction SEO à prendre en compte lorsque vous écrivez.

 

Utiliser le champ sémantique et les synonymes

 

nuage de mots-clés SEO

 

Auparavant, répéter le mot-clé encore et encore dans votre article suffisait à optimiser le référencement d’un article de blog. Aujourd’hui, c’est inutile et cette pratique peut même être sanctionnée par Google.

Ne répétez pas votre mot-clé à toutes les lignes de votre article en croyant que cela placera votre article en première position.

Placez-le de manière naturelle dans votre corps de texte. Notre conseil : faites-en sorte qu’il représente entre 0,5 et 1% du total de votre article. Pour un article de 1000 mots, cela revient à l’écrire seulement entre 5 et 10 fois !

De plus, Google n’est pas idiot et détecte les thèmes de vos paragraphes. Rédigez de manière naturelle, utilisez les synonymes et des termes du même champ lexical que votre mot-clé.

Pour trouver les mots que vous pourriez utiliser dans votre article, utilisez le très bon outil de 1.fr. En fonction du contenu de votre article, ce site vous indique les termes que vous pourriez utiliser dans votre contenu pour améliorer son référencement.

 

La place des mots-clés dans un article de blog optimisé pour le SEO

 

De manière générale, Google aime ce qui se trouve au début : au début de l’article, des paragraphes, des phrases, etc. Évidemment, ceci n’est pas une règle absolue et ce n’est pas le facteur qui influence le plus le SEO de votre article mais gardez à l’esprit que ce qui se trouve au début de votre contenu (et en particulier au-dessus de la ligne de flottaison) aura plus d’impact que ce qui se trouve à la fin.

Insérez votre mot-clé principal dans l’introduction de votre article.

Au fil de votre rédaction, essayez d’intégrer votre mot-clé, ses synonymes ou des termes du même champ lexical au début de vos paragraphes.

Les endroits qui ont de l’importance pour le SEO d’un article de blog sont :

  • Le titre H1
  • L’introduction
  • Les sous-titres
  • Les ancres de liens
  • Les textes alternatifs des images
  • La balise Title

 

Optimiser le titre et les sous-titres pour le référencement naturel

 

Le titre de votre article (H1) et les sous-titres (H2, H3, H4, etc) sont des endroits importants pour le référencement de votre article. Google prend en compte les termes qui y sont placés pour juger du sujet de votre article.

Placez le mot-clé principal de votre article de blog dans le titre afin d’optimiser le SEO de votre article. A priori, ceci n’est pas très difficile puisque votre mot-clé doit constituer le sujet de votre article.

Utilisez des sous-titres, de différents niveaux, si possible, dans le corps de votre article de blog. Ils améliorent l’expérience utilisateur en structurant le texte et en permettant à vos lecteurs de comprendre d’un coup d’oeil l’architecture de votre contenu et ses différentes rubriques.

Si une partie de votre article compte plus de 300 mots sans sous-titres, essayez de la découper en sous-parties séparées par des titres de niveaux 2, 3, 4, 5 ou 6.

Enfin, insérez votre mot-clé ou ses variantes dans 30% de vos sous-titres, de préférence ceux de plus hauts niveaux.

 

Les règles de rédaction SEO pour les liens

 

Liens internes et liens externes

 

Le maillage interne pour le SEO - liens internes et externes

 

Les liens tiennent une place majeure dans l’optimisation SEO de votre article.

Pour que vos efforts de rédaction soient utiles à votre référencement naturel, placez des liens vers d’autres contenus de votre site Internet : la page d’accueil, une page “service”, une page “catégorie”, un autre article…

Attention : ces liens doivent être naturels et pertinents avec votre propos ! Pour un article de 1000 mots, insérez entre 1 et 4 liens internes vers des pages et des articles différents.

Intégrez aussi des liens externes dans votre article de blog (des liens vers d’autres sites que le vôtre), si cela est pertinent. Vous pouvez citer un blog d’influence de votre domaine d’activité ou la source d’une information, par exemple.

Cela permet à vos visiteurs d’en savoir plus sur un sujet donné et Google reçoit le signal que vous offrez un contenu utile aux visiteurs de votre site web.

 

Utiliser des ancres de liens utiles au SEO

 

L’ancre d’un lien est le texte sur lequel il est placé. Oubliez les liens sur des textes tels que “en savoir plus”, “cliquez ici” ou “visiter le site web”. Le texte sur lequel est placé un lien est un élément important pour le SEO et envoie une indication à Google sur le sujet de la page à laquelle il renvoie.

Par exemple, si vous faites un lien vers une page de votre site qui explique comment fabriquer du savon à la maison, placez-le sur une ancre telle que “fabriquer du savon chez soi“.

 

Optimiser les images d’un article pour le référencement naturel

 

Intégrer des images dans votre article de blog est presque obligatoire si vous souhaitez offrir une navigation et une lecture agréable aux lecteurs. Elles illustrent votre propos et permettent de donner des informations supplémentaires de façon visuelle.

Cependant, si elles sont trop lourdes et qu’elles ralentissent le chargement de la page, le visiteur risque de quitter votre site web avant d’avoir lu une seule ligne de votre article. À l’heure du tout-immédiat, optimiser la vitesse d’un site Internet est un facteur essentiel dans son succès !

La première chose à faire est de correctement dimensionner les images. Si vous souhaitez intégrer une icône, vous n’avez pas besoin qu’elle mesure 2000 pixels par 2000 pixels. Même en utilisant un CMS tel que WordPress, si vous ne dimensionnez pas correctement vos images avant de les intégrer sur votre site, elles pourraient ralentir votre page tout en s’affichant aux dimensions que vous souhaitez.

Utilisez aussi les bons formats d’images. Comment le choisir ?

Si vous n’avez pas besoin de fond transparent, le format JPG convient parfaitement dans 99% des cas.

Enfin, compressez vos images avant des les insérez dans votre article. Pour cela, vous pouvez utiliser Photoshop ou des outils gratuits en ligne tels que Compressor.io ou compressjpeg, par exemple. De manière générale, faites en sortes que vos images ne pèsent pas plus de 200 Ko.

Enfin, n’oubliez pas d’offrir des indications sur vos images utiles au SEO !

Donnez un titre intelligible (pas de “Sans titre 13” ou de “DSIC 4356_2420”) que les lecteurs pourraient voir. Saisissez également la balise “alt” (le texte alternatif de vos images) de façon à la décrire et à y intégrer les mots-clés.

 

Des outils pour vous aider à respecter les règles de rédaction SEO

 

Respecter les règles de rédaction SEO vous permettra de maximiser vos chances de créer des articles bien positionnés sur les moteurs de recherche. Cependant, gardez à l’esprit que l’optimisation technique ne doit être faite que sur un contenu de qualité, utile et expert. Respecter ces consignes sur un article sans plus-value pour le lecteur reviendrait à peindre une épave : ça ne roulera jamais !

Pour vous aider à écrire selon les bonnes pratiques de rédaction web, plusieurs outils peuvent vous assister.

Sur WordPress, il y a le très connu Yoast SEO qui vous fournit des rappels et des indications sur le degré d’optimisation SEO de votre article. D’autres plugins comme Rank Math offrent des fonctionnalités similaires voire identiques.

Le site 1.fr vous permet d’obtenir des indications sur l’optimisation de votre article du point de vue du champ sémantique. Saisissez l’URL de votre article pour obtenir des idées de mots importants à intégrer dans votre article.

Voici quelques outils en ligne qui vous permettront de trouver les bons mots-clés pour vos articles :

 


Si vous avez d’autres questions ou que vous souhaitez échanger avec nous, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire en ligne ou en nous laissant un commentaire ! Nous serons ravis d’échanger avec vous 🙂

Un article de StandOut France – agence de communication web à Toulouse

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *