fbpx

Comment créer un storytelling efficace ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler des façons de créer un storytelling efficace ou « l’art de raconter des histoires ».

Avec cette technique de communication, vous allez utiliser le récit pour vendre votre produit et pas uniquement des arguments marketing bruts.

Pourquoi créer un storytelling me direz-vous et l’intégrer dans votre stratégie de communication? Eh bien grâce à la narration, vous faites passer un message en suscitant des émotions.

Et vous allez pouvoir compter sur un atout infaillible ! Nous ne sommes pas des individus rationnels et la grande majorité de nos décisions sont guidées par nos émotions.

C’est pourquoi, en pratiquant l’art du storytelling vous allez :

  • Attirer l’attention
  • Susciter l’adhésion de votre public à vos valeurs
  • Le convaincre de ce que vous avancez
  • Obtenir son attachement affectif
  • Rester ancré dans sa mémoire

Avec cette communication narrative, vous construisez votre image de marque et tout un univers sur lequel vous pouvez vous reposer lorsque vous communiquez et créez du brand content.

Dans cet article, nous allons explorer les techniques à mettre en place pour créer un storytelling pertinent et efficace.

 

Racontez une histoire pour créer un storytelling entraînant

 

Les gens détestent la publicité mais ils adorent qu’on leur raconte des histoires. Ça tombe bien, c‘est la base du storytelling.

Pour commencer, posez-vous ces simples questions : Comment en êtes-vous arrivé là ? Quelles épreuves avez-vous dû traverser ? Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer votre business ?

De nombreuses marques utilisent l’histoire de leurs fondateurs comme point de départ de leur storytelling et il faut dire que cela fonctionne plutôt bien.

Prenons l’exemple d’Innocent, la marque de jus et smoothies qui narre leurs débuts sur leur site :

Tout a commencé en 1999 lors d’un festival de musique. 3 garçons les cheveux au vent, fraîchement diplômés, achètent 100 kg de fruits frais. Ils élaborent leurs 1er smoothies avec un panneau : « Devons-nous quitter nos jobs pour lancer des boissons saines ? » et installent 2 poubelles : OUI et NON. Les visiteurs devaient jeter leurs gobelets dans une des 2 poubelles. A la fin du festival, la poubelle OUI était pleine. Le lendemain était le premier jour du reste de notre vie…

Voilà une belle histoire, quelques anecdotes et un public qui ne peut être que conquis !

Chez StandOut, nous avons fait de même en racontant comment notre aventure a commencé à Singapour. Curieux ? Découvrez l’histoire de notre agence de communication !

L’idéal est de partir d’une histoire vraie. Cependant, si elle manque de charme ou d’action vous pouvez l’étoffer pour la rendre un plus intéressante tout en appuyant sur ce qui provoque des émotions.

L’avantage est que le cerveau a beaucoup de mal à différencier le vrai du faux face à une histoire et provoquera les mêmes émotions que ce soit une histoire vraie ou une histoire en partie inventée.

Vous voyez Jack disparaissant au fond de l’océan glacé laissant une chance à Rose de survivre ? Eh bien c’est pareil : le Titanic a bien coulé, Jack et Rose n’ont pas existé mais qu’est-ce qu’ils nous ont fait pleurer !

 

Parlez naturellement

 

Le storytelling sert à détendre et mettre en confiance votre public alors parlez-lui comme s’il était face à vous ! Oubliez les formulations pompeuses et n’employez pas de jargon incompréhensible, vous ne donnerez pas une image d’expert mais plutôt de quelqu’un de prétentieux.

Dans notre agence de communication, nous appliquons ce principe au quotidien et la règle est claire : pas de chichi entre nous. Nous bannissons les anglicismes incompréhensibles et appelons un chat un chat.

Alors ne vous prenez pas la tête et parlez tel que vous êtes, ou plutôt tel que votre public est ! Cela peut paraître évident mais créer un storytelling naturel permet à votre audience de davantage s’identifier à vous et d’engager vos cibles dans votre récit.

 

Ne lésinez pas sur l’humour

 

Cela dépend bien évidemment de votre cible mais de façon générale le rire rassemble. Misez sur l’humour dans votre storytelling, il vous le rendra bien.

Par exemple, pour notre client Tastee, créateur de t-shirts originaux pour les amateurs de bonne bouffe, l’humour passe dès le produit. Nous avons fait en sorte de créer une marque la plus fun possible pour les gourmands. Ainsi, dans notre storytelling nous nous devons de ne pas nous prendre au sérieux… et les jeux de mots fusent !

 

créer un storytelling avec des jeux de mots

 

En parlant de jeux de mots et de storytelling, nous ne pouvons pas trouver meilleur exemple que Monoprix. La marque a trouvé le moyen de placer des jeux de mots sur le packaging de ses produits et le résultat est très fort.

 

sorytelling et humour - monoprix

 

Engagez votre public dans votre aventure

 

En définissant votre plateforme de marque, vous avez sûrement dû passer par la case mission. Celle qui correspond à ce pourquoi vous existez, votre raison d’être. Eh bien celle-ci va vous aider à construire un storytelling en béton.

Très souvent, votre mission vous amène à être au service d’une plus grande cause et à vous battre contre un ennemi.

Ralliez votre public à cette cause ! Amenez-le à se battre, à s’engager auprès de vous.

Les exemples ne manquent pas :

  • La mission de Patagonia est de sauver la planète en utilisant les ressources à disposition et pas plus. La marque se bat contre l’industrie du textile polluante de la fast fashion.
  • La mission de Nike est inscrite dans son slogan « Just Do It ». La marque veut permettre à tous les sportifs de se surpasser et d’atteindre leurs rêves. Elle se bat contre les inégalités et les épreuves de la vie à surmonter.

 

Créez le suspens pour construire un storytelling palpitant

 

Pour créer un bon storytelling, créez l’attente. La surprise n’en sera que meilleure.

Il faut savoir tenir en haleine votre public pour qu’il ait envie de savoir la suite de l’histoire.

Appliquez cette technique avant la sortie d’un produit, en ne dévoilant que quelques indices. Suscitez l’excitation de votre audience en faisant du teasing comme le fait si bien Netflix avant la sortie d’une nouvelle saison de la Casa de Papel, par exemple.

 

 

Ou sachez savourer l’attente de façon plus subtile comme dans cette campagne de publicité d’IKEA :

 

 

Attendrissez les êtres fragiles que nous sommes

 

Lorsque vous racontez des histoires avec votre storytelling, mettez en scène des moments de vie, des moments où chacun peut se reconnaître. Empreignez ces moments d’émotions universelles reliées à l’amour, l’esprit de famille ou encore les épreuves de la vie et vous obtiendrez la recette parfaite.

Voici 2 campagnes qui vont attendriront :


 

Jouez avec la nostalgie

 

Très utilisée dans la création de storytelling par plusieurs marques, la nostalgie est l’art de faire sourire en se rappelant un souvenir heureux.

L’émotion ne tardera jamais à se faire ressentir si vous savez cerner l’enfance que votre cible a eue et en tirer profit.

À la manière de la madeleine de Proust, jouez sur les goûts, les odeurs, les lieux et les objets qui rappellent le passé.

Par exemple, lorsque DOP sort une gamme de gel douche « Douceurs d’enfance » aux senteurs fraise Tagada, caramel à l’ancienne ou quatre-quarts au citron, le chemin pour une histoire nostalgique est tout tracé.

 

créer un storytelling en utilisant la nostagie

 

Mais c’est le Pérou qui remporte la palme d’or de la nostalgie avec une campagne qui prend aux tripes.

 

 

Utilisez la peur pour faire un storytelling qui tient en haleine

 

On est d’accord, commercialement parlant, faire peur pour faire vendre n’apparaît pas être la meilleure solution. N’empêche que si le discours est très bien ficelé, cela forme un storytelling qui marche !

Vous connaissez Justine ? Celle qui a créé la marque de déodorants naturels Respire ?

 

Les déodorants Respire

 

Eh bien son histoire est parfaite :

On lui a découvert une tumeur bénigne à la poitrine. (Tumeur = cancer dans l’esprit des personnes.)

Cela l’a poussée à regarder de plus près les cosmétiques qu’elle pouvait appliquer sur sa peau. Résultat : uniquement des ingrédients chimiques néfastes pour la santé. (Catastrophe ! Si je mets un déo lambda, je vais avoir une tumeur !)

Elle a donc créé un déodorant 100% naturel respectant totalement la peau. (Soulagement, je vais pouvoir acheter un déodorant sans risque pour ma santé).

Bon on a un peu exagéré mais avouez-le, ça fonctionne bien !

 

Mettre en scène même les moments difficiles

 

Si vous souhaitez avoir un bon storytelling pour votre marque, vous allez devoir tout raconter de votre histoire, même vos échecs.

Personne n’aime une histoire trop lisse, trop parfaite, cela n’a aucun intérêt alors mettez en avant toutes les épreuves que vous avez surmontées. Cela humanisera votre entreprise et créera de l’empathie.

Vous avez monté trois entreprises qui ont toutes coulées avant d’atteindre le succès ? Mettez-le en avant ! Cela ne démontrera que votre détermination et que vous avez appris de vos erreurs.

Steve Jobs a bien été viré d’Apple en 1985. Et pourtant cet homme visionnaire a permis à la marque à la pomme de connaître un développement fulgurant par la suite.

Ce n’est pas une honte d’avoir vécu des moments difficiles. Au contraire, il faut s’en servir comme une force ! Cela donnera l’image d’une entreprise vraie, sincère et humaine.

 

Donnez des détails pour créer un storytelling crédible

 

Dans votre storytelling, essayez de donner un maximum de détails.

Chiffres, lieux, dates, personnes : vos informations doivent être les plus précises possibles.

Notre client Yuwa ne fabrique pas ses tapis de yoga en France mais bien « dans son petit atelier toulousain ».

Le jus pomme-framboise d’Innocent ne contient pas 92% de pommes et 8% de framboises mais « 7 pommes pressées » et « 31 framboises mixées ».

Ce n’est pas n’importe quel train qui vous a emmené au rendez-vous décisif qui vous a permis de conclure votre premier gros contrat, c’est « le train de 9h48, le jeudi 12 avril 2008 ».

Vous avez compris le principe, les détails donnent de la puissance au récit et permettent de mieux se projeter.

Ce sont ces petits détails qui font la différence et restent ancrés dans la mémoire.

 

Le storytelling, ce formidable outil de communication

 

Vous l’avez compris, le storytelling est un outil de séduction et de persuasion puissant qui joue avec nos émotions. Il permet de transmettre un message fort auquel on peut facilement s’identifier et qui crée de l’empathie. C’est un outil puissant pour transmettre un message de manière efficace et à garder à l’esprit dès la création de la stratégie marketing.

Le seul mot d’ordre pour développer un bon storytelling est la créativité. Vous pouvez d’ores et déjà vous entraîner en vous forgeant une culture littéraire, cinématographique et publicitaire. En vous interrogeant sur la façon dont les autres racontent des histoires et suscitent des émotions, vous apprendrez beaucoup.

 

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *