fbpx

Comment réussir la refonte de votre marque en 4 étapes

1 septembre 2021Marketing, Tous les articles du blog

Après près d’une centaine de marques accompagnées en 3 ans, nos équipes ont remarqué que la majorité des projets de communication des PME échouaient pour la même raison.

Toutes ces entreprises se sont concentrées sur des actions de communication visant à améliorer leur visibilité avant de penser leur attractivité.

Le résultat ? Souvent aucun, et c’est bien le problème.

Ce n’est pas parce que vous dépensez des milliers d’euros en publicité pour être visible de vos clients qu’ils voudront acheter.

Ils achèteront s’ils pensent qu’ils sont au bon endroit en arrivant devant votre offre.

Cela vous demande donc d’adapter votre discours et votre identité de marque de manière à plaire à votre client idéal.

Soyez d’abord attractifs, une fois que vous savez que votre valeur ajoutée est perceptible par vos clients, alors vous pouvez commencer à investir dans de la visibilité.

Facile à dire, moins à faire.

Mais vous nous connaissez, nous n’allons pas vous laisser dans cette situation !

C’est pourquoi nous avons regrouper dans cet article nos meilleurs conseils afin de vous aider à y voir plus clair pour réussir la refonte de votre marque en seulement 4 étapes.

 

Sommaire :

 

Qu’est-ce qu’une identité de marque ?

1. Créer une plateforme de marque

2. Se doter d’un bon nom

3. Réaliser une nouvelle identité visuelle

4. Réaliser la refonte de votre site internet

 

création d'une identité de marque

 

Qu’est-ce qu’une identité de marque ?

 

L’identité de marque regroupe tous les éléments permettant à une entreprise d’être appréciée et reconnue par son audience (et aussi par ses employés par la même occasion).

Cela peut aller de son nom, en passant par son identité visuelle, jusqu’aux valeurs qu’elle va mettre en avant ou au ton qu’elle va utiliser dans le contenu texte de ses supports de communication.

Au cœur de la stratégie marketing, l’identité de marque regroupe finalement tous les symboles et tous les concepts qui permettent à l’entreprise de se distinguer de la concurrence et d’atteindre sa cible.

En bref, vous avez très certainement déjà une identité de marque (ou du moins une ébauche).

Chez StandOut, on surnomme l’identité de marque le “camp de base”.

Un camp de base, c’est tout l’écosystème de marque nécessaire pour partir en expédition. Avant de communiquer et de vous faire connaître au monde, adaptez votre positionnement, votre nom, votre discours, votre identité visuelle et vos supports de communication pour qu’ils soient les plus attractifs possibles pour vos clients.

La question que vous devez maintenant vous poser est de savoir si votre marque actuelle est cohérente avec votre marché et les attentes de votre client.

Si la réponse à ces questions est “non”, alors peut-être qu’il est temps de penser à une refonte de votre marque… ça tombe bien, car c’est exactement ce que nous allons vous expliquer maintenant !

 

Comment réussir la refonte de votre marque en 4 étapes ?

 

1. Créer une plateforme de marque pour partir sur de bonnes bases

 

Qu’est-ce qu’une plateforme de marque pour une entreprise ?

 

La plateforme de marque est un document de référence pour votre entreprise.

Elle sert de recueil à toutes les informations vous permettant d’avoir une identité de marque cohérente. Elle concentre l’étude de la cible, le positionnement, les valeurs, la mission, les objectifs, les arguments de distinction, etc. et permet, plus largement, d’en saisir la philosophie.

C’est par ce travail de conceptualisation de l’essence de votre entreprise que toute bonne agence de création de marque et de branding se doit de vous accueillir.

Grâce à votre plateforme de marque, vous aurez entre les mains une base théorique solide qui vous permettra de passer sereinement à l’étape du rebranding de votre entreprise !

 

créer une plateforme de marque

 

Comment on fait ?

 

En voilà une bonne question !

Une plateforme de marque se compose d’au moins 6 éléments indispensables.

Ces étapes sont :

 

1. La définition de votre audience cible (ou de vos cibles)

 

Pour ce faire, il faut établir un persona marketing, c’est-à-dire le profil type de la personne que vous ciblez.

On se demande ainsi quels sont ses besoins, ses peurs, ses envies, ses comportements d’achat, etc.

Bref, tout ce qui va nous aider à préciser à qui s’adresse votre communication.

 

2. Le constat

 

Si vous avez défini une cible, c’est que vous avez constaté que votre produit ou votre service peut résoudre un problème dans la vie de cette personne.

Il s’agit donc ici de formaliser un contexte problématique, d’en comprendre les tenants et les aboutissants pour vous l’approprier et communiquer de la manière la plus juste à propos de votre solution.

 

Exemple

Dans le cas de Decathlon, leur constat est le suivant : il est difficile de se mettre au sport car les équipements nécessaires, pour certaines pratiques, sont chers et/ou difficiles à trouver.

Conséquemment, leur mission est de rendre le sport accessible à tous.

 

3. Votre mission (ou votre raison d’être)

 

Découlant directement du constat, votre mission est votre ligne directrice : la raison pour laquelle vous vous levez tous les matins pour aller travailler.

C’est un énoncé en une phrase à la fois assez large et assez porteuse qui va, lui aussi, directement influer sur votre manière de communiquer.

Elle est fondamentale à deux égards :

  • Elle simplifie la création de pitch ou de présentation de votre activité ;
  • Dans le cas d’une entreprise avec des salariés, elle permet de susciter leur adhésion en sachant que leur travail participe à la concrétisation d’un projet plus grand qu’eux.

 

Exemple

Dans le cas d’Uber, leur constat initial réside dans le manque de solutions pour se déplacer dans les grandes agglomérations passé une certaine heure.

Leur mission est donc de révolutionner le marché du transport, la manière dont les gens se déplacent et vivent.

 

4. Vos valeurs

 

Les valeurs d’une entreprise sont tous les préceptes qui font ce qu’elle est, sa philosophie en quelque sorte.

Attention cependant à ne pas les confondre avec vos valeurs personnelles ou à vous ruer sur les évidences !

Les valeurs définissent votre méthode de travail et d’accompagnement de vos clients.

Comment répondez-vous à votre mission ? Quelle vision du métier unit vos collaborateurs ?

 

Exemple

Pour StandOut, nous avons défini les valeurs suivantes :

  • Nous croyons que l’excellence provient de l’humilité
  • Nous croyons que le respect permet une meilleure collaboration
  • Nous croyons qu’il n’est pas nécessaire de se prendre au sérieux pour travailler avec sérieux
  • Nous croyons que tout le monde a droit à l’excellence

Vous l’aurez compris, dans notre cas, un des défis consistait à casser l’image négative – mélange d’arrogance et d’anglicismes hasardeux – dont pâtissent les agences de communication et de marketing.

 

5. Votre offre

 

Peut-être la plus importante des étapes de réalisation de votre plateforme de marque, définir votre offre va directement vous aider à articuler vos arguments de vente et mettre en évidence des priorités.

Que votre activité soit orientée BtoC ou BtoB, pour trouver votre offre, posez-vous les questions suivantes :

  • Quel bénéfice mon client va-t-il tirer de l’achat de mon produit ou de mon service ?
  • Quel problème va-t-il solutionner grâce à lui ?

En somme, qu’est ce que votre client achète vraiment chez vous ?

Attention cependant de ne pas confondre l’offre et le moyen. Vous vendez une méthode et une expertise mais vos clients achètent un résultat.

 

Exemple

Un client Decathlon achète la possibilité de se mettre au sport facilement.

  • parce qu’il y a des magasins partout en France
  • parce qu’ils ont du matériel adapté à tous les niveaux
  • parce qu’ils proposent des prix accessibles
  • parce qu’ils proposent du matériel pour (presque) tous les sports

 

6. Vos éléments de différenciation

 

Enfin, cette étape regroupe tous les arguments concrets qui font que votre entreprise est unique : c’est ce que l’on appelle les arguments de différenciation.

C’est simple, l’objectif de cette liste détaillée est de mettre le doigt sur ce qui prouve que vous pouvez tenir auprès de votre client la promesse que vous lui faites avec votre offre.

Vous pourrez ensuite piocher à loisir dans ces arguments de différenciation pour communiquer sur tel ou tel aspect de votre entreprise. Grâce à eux, vous pouvez être sûr de vous démarquer !

 

Exemple

Qu’est ce qui fait que notre agence de communication peut tenir sa promesse ? Celle de “développer la croissance des entreprises en améliorant leur attractivité.”

Pour StandOut, nous avons défini les arguments de différenciation suivants :

  • La confiance : Pas d’engagement, nos clients restent avec nous parce qu’ils le veulent, pas parce qu’ils sont liés contractuellement. Pas de frais cachés, nous sommes transparents dès le début sur la totalité des montants à engager.
  • Une vision long terme : Nous envisageons toutes nos collaborations sur le long terme parce que notre métier est de créer des histoires à succès. Ceci implique donc que nous travaillons sur tous nos projets en lui donnant les moyens de réussir sur le long terme (ce qui nous oppose aux agences qui vendent un site et s’en vont, même si ça ne marchera pas).
  • Disponibilité : Avec nous c’est simple, vous avez un seul point de contact en charge de suivre tout le projet de A à Z. Pas de risques d’être perdus entre trop d’interlocuteurs.
  • Pédagogie : Nous mettons un point d’honneur à ce que nos clients comprennent nos actions et les raisons de nos actions. Avec nous, nos clients prennent des décisions éclairées à propos de leur communication et leur marketing, car ils comprennent toutes les étapes.
  • Ultra personnalisation : Chaque projet part d’une page blanche. Nous étudions chaque projet en fonction des objectifs et des ressources de nos clients. Nos clients ont la garantie d’avoir une solution parfaitement adaptée à leurs enjeux (et pas ceux de leur voisin).

 

Les conseils de StandOut 🌴

 

“ Ne mettez pas la charrue avant les bœufs ”, comme on dit chez nous !

Si l’on peut vous donner un bon conseil, c’est de ne pas sous-estimer l’importance de la plateforme de marque, même si cet exercice peut vous paraître superflu ou fastidieux.

Prenez le temps d’aborder chaque point en détail, de faire des recherches et même de tester vos énoncés auprès de vos proches !

Imaginez que vous bâtissez les fondations d’une maison : elles ne sont pas visibles aux premiers abords, et pourtant sans elles, la maison ne tiendrait pas debout 5 minutes.

Ainsi, vous vous rendrez rapidement compte qu’une plateforme de marque bien réalisée vous fera ensuite gagner énormément de temps, d’énergie et d’argent !

 

2. Se doter d’un bon nom

 

Qu’est-ce qu’un naming réussi pour une entreprise ?

 

Ça y est, l’ADN de votre projet a été défini, maintenant place à l’étape la plus amusante de la refonte de votre marque : trouver un vrai bon nom !

Qu’on se le dise, il existe de très nombreuses marques qui possèdent un nom tout à fait banal et qui s’en sortent très bien. Autant mettre les choses au clair dès le début, posséder un bon nom ne conditionne pas la réussite de votre projet.

Cependant, nous pensons que cette étape mérite une réflexion soutenue, et ce pour deux raisons :

 

1. C’est un formidable outils marketing

 

Il faut se représenter le nom de votre entreprise comme celui d’une personne. Lorsque nous entendons le nom d’une personne inconnue, notre cerveau associe immédiatement des images et des sensations.

Sans rien savoir de cet individu, on peut deviner son âge, son genre, parfois imaginer son milieu social, sa nationalité, sa religion, etc. On peut même parfois imaginer un métier et une apparence physique.

Le nom de votre entreprise, comme le prénom d’une personne, est un formidable vecteur d’informations.

Que vous le vouliez ou non, les gens se feront une opinion sur votre entreprise à la simple évocation de son nom. Reste à choisir quel imaginaire nous voulons fournir à ces personnes.

Autant ne pas laisser ça au hasard, non ?

 

trouver un nom pour une entreprise

 

2. Il faut absolument éviter le mauvais nom

 

Il existe donc trois catégories de noms :

  • Les bons noms : il s’agit des tous les noms qui participent à créer un imaginaire positif de votre marque ;
  • Les noms banals : il s’agit de tous les noms qui indiffèrent (exemples : Immo2000 pour une agence immobilière, Crédit + pour une banque) ou n’évoquent rien (exemples : ESPN pour une chaîne de télévision ou EADS pour un fabricant d’avion)
  • Les mauvais noms, ceux qui abîment votre image de marque.

Si la deuxième catégorie constitue seulement un manque à gagner pour l’entreprise, les mauvais noms eux, constituent de véritables handicaps !

 

Comment on fait ?

 

Pour trouver un bon nom, il n’y a pas de secret : il faut se creuser un peu les méninges !

Cependant, au fil de nos expériences de naming pour nos clients nous en avons déduit quelques règles pour trouver un bon nom.

Les voici :

 

1. Un bon nom doit attirer l’attention

 

Un bon nom est un nom qui interpelle, qui attire l’attention et qui donne envie d’en savoir plus. Il peut donc s’agir d’un nom légèrement décalé et inattendu. Il ne faut pas tomber dans le piège du convenu ou du nom trop transparent.

 

Exemple : Apple pour une marque d’informatique

Contre-exemple : Sport 2000 pour un vendeur d’articles de sports

 

2. Un bon nom est lié à votre activité ou la vision que vous avez de votre métier

 

Un bon nom doit avoir un lien avec votre projet. Ceci facilite la capacité de vos interlocuteurs à se souvenir de votre entreprise.

 

Exemple : La Brique Rose pour une agence immobilière à Toulouse, parce que nous sommes des experts historiques de l’agglomération toulousaine (connue pour la couleur de sa brique).

 

naming agence immobilière

 

3. Un bon nom doit être facilement orthographiable

 

Plus il y a de lettres, et plus les mots sont compliqués, plus le risque est grand que beaucoup de gens peinent à orthographier votre nom.

Ceci peut poser problème, notamment pour vous trouver sur internet.

 

Si ces trois règles sont respectées – et que votre nom est disponible – alors il y a fort à parier que nous sommes sur un nom de qualité !

 

Les conseils de StandOut 🌴

 

Afin de stimuler votre créativité, nous vous livrons une de nos recettes secrètes pour trouver des noms pour nos clients. Vous êtes prêts ?

Trouver 10 mauvais noms

 

On sait, à première vue la démarche est étrange.

Mais les mauvais noms sont vos amis ! La raison est toute simple : on apprécie d’autant plus un bon film lorsqu’on vient de voir un navet juste avant. L’idée est la même pour les noms de marque.

Et puis, il est toujours plus facile de dire ce qu’on n’aime pas que ce qu’on aime. C’est triste, mais c’est la nature humaine.

Cette étape est particulièrement intéressante puisqu’elle permet de définir les pièges dans lesquels vous ne voulez pas tomber.

Écrivez ces noms, réfléchissez à ce qui les rend mauvais et évitez de répéter ces écueils pour votre propre nom d’entreprise.

Grâce à ces noms, vous allez pouvoir définir des contraintes qui vont vous aider dans votre réflexion.

 

3. Réaliser une nouvelle identité visuelle

 

Qu’est-ce qu’une identité visuelle pour une entreprise ?

 

L’identité visuelle (ou identité graphique) de votre entreprise se compose d’un ensemble d’éléments visuels cohérents qui permettent de vous identifier sur tous vos supports de communication.

L’élément central de votre identité visuelle est bien évidemment votre logo, mais pas seulement.

En effet, l’identité visuelle exprime, à travers un choix de couleurs, de typographies, de formes ou encore de signes graphiques, les valeurs (dynamisme, élégance, innovation, etc.), l’activité et les ambitions de votre entreprise.

En bref, votre identité graphique doit à la fois permettre à son spectateur de comprendre l’essence de votre entreprise, tout en suscitant la curiosité et l’envie.

Si votre identité visuelle actuelle ne coche pas ces trois cases, il y a fort à parier que vous rencontrez des difficultés dans votre communication… Et s’il était temps d’envisager la refonte de votre identité visuelle ?

 

création identité visuelle pour une entreprise

 

Comment on fait ?

 

1. Refonte de votre logo

 

Pas de panique, effectuer la refonte du logo de son entreprise est chose courante !

Même des grandes marques, comme Coca-Cola ou Apple le mettent à jour de temps en temps.

Que cela soit pour remettre votre logo au goût du jour ou pour le faire évoluer avec les nouveaux objectifs de votre entreprise, la seule bonne raison d’en changer est de vous demander si votre logo fonctionne vraiment en votre faveur.

Mais qu’est-ce qui fait un bon logo ?

Un bon logo doit :

  • être facilement reconnaissable
  • transmettre un message clair
  • être en accord avec les valeurs de votre entreprise
  • s’adapter à tous les supports de communication
  • fonctionner en couleur comme en noir et blanc
  • être simple
  • être intemporel
  • être distinctif

Vous avez remarqué que votre logo actuel ne coche pas l’une de ces cases ?

Alors il est sûrement temps de sauter le pas et de repartir sur de bonnes bases avec un nouveau logo !

Celui-ci sera réalisé en lien direct avec votre plateforme de marque, pour un résultat totalement en accord avec l’image que vous voulez donner de votre entreprise.

 

2. Refonte de votre identité visuelle

 

Logo et identité visuelle marchent toujours ensemble !

C’est pourquoi une refonte de votre logo, entraîne forcément une refonte de votre identité visuelle.

Comme nous venons de le voir, en créant un brief basé sur votre plateforme de marque, votre graphiste vous proposera une identité visuelle cohérente et fonctionnelle.

Dites au revoir aux choix graphiques douteux et laissez place aux supports de communications de qualité !

 

3 – Réalisation de supports de communications

 

Qui dit refonte de votre identité visuelle, dit du même coup réédition de vos supports de communication imprimés ou numériques.

En effet, rien de pire qu’une identité de marque éparse et incohérente.

Il est temps d’assumer votre nouvelle image et de traduire la qualité de votre produit/ de vos services par des supports de communication, eux aussi, de qualité.

 

Les conseils de StandOut 🌴

 

Pour être au clair avec l’identité visuelle de votre entreprise, nous vous conseillons de la formaliser dans un document appelé charte graphique.

Celle-ci est primordiale pour garantir le respect de votre identité visuelle et sert de référence à tous les graphistes qui travaillent pour vous, qu’importe que le support soit imprimé ou numérique.

En un simple coup d’œil, votre graphiste sait ce qui est constitutif de l’identité visuelle de votre entreprise (palette colorée, typographies, formes, etc.) et ce qu’il ne faut absolument pas faire.

Grâce à elle, plus d’ennuis de mauvaise typographie ou de couleur approximative !

 

4. Réaliser la refonte de votre site internet

 

À quoi sert un site internet pour une entreprise ?

 

Nous évoquions précédemment la mise à jour de vos supports de communication. S’il en est un sur lequel vous devez tout miser c’est… (on vous le donne en mille) votre site internet !

Pourquoi ?

Car un site permet de :

  • gagner en visibilité
  • être accessible à tout moment
  • vous démarquer
  • communiquer en ligne

 

C’est pour toutes ces raisons que réaliser un (nouveau) site pour votre entreprise est intéressant d’un point de vue marketing !

Cependant il est important de préciser qu’un site internet ne se fait pas en un claquement de doigts et nécessite un certain investissement pour obtenir un résultat de qualité.

Prêter attention à tout ce qui le constitue, qu’il s’agisse de son arborescence, du contenu texte ou encore du déploiement de votre identité visuelle.

Pour cela, vous pouvez donc vous référer aux divers documents que nous venons de vous présenter, que cela soit votre plateforme de marque ou votre charte graphique.

Finalement, tous les éléments qui le composent doivent être pensés dans l’optique de conduire le client jusqu’à l’acte d’achat (sans quoi rien ne sert de vous donner autant de mal).

 

refonte site internet

 

Comment on fait ?

 

1. Le cahier des charges

 

Créer un cahier des charges pour votre futur site internet constitue la première étape de sa réalisation.

Il s’agit d’un document de référence formalisant à la fois les objectifs à atteindre, ainsi que les contraintes techniques, esthétiques et fonctionnelles de votre site web.

Grâce à lui, chacune des personnes qui vont travailler à la création ou à la refonte de votre site internet savent où aller.

Que cela soit à propos de l’arborescence à respecter, du webdesign ou encore du référencement (aussi appelé SEO) à mettre en place, tout est clair !

 

2. Le wireframe

 

Grâce au cahier des charges, l’UX designer (ou user experience designer) peut commencer son travail de wireframing.

C’est lui qui va élaborer la maquette fonctionnelle du site internet :

  • il va définir l’agencement et le contenu global des pages
  • il va créer un sens de navigation logique jusqu’à mener le visiteur à l’achat ou à la prise de contact
  • il va établir des fonctionnalités permettant de rendre le site totalement ergonomique

En bref, c’est lui qui va élaborer la structure du site. C’est à partie de celle-ci que les autres membres en charge de la création de votre site internet vont travailler.

 

3. Rédaction du contenu texte

 

Que serait un bon site internet sans de bons textes ?

Il ne s’agit pas d’écrire en quantité, mais bien d’écrire des textes de qualité. C’est le travail du rédacteur web que de formuler de manière synthétique et hyper efficace les textes présents sur les pages de votre site internet.

Quand on sait que le temps d’attention d’un internaute moyen est de 8 secondes, nous vous assurons qu’un site internet structuré et bien écrit a bien plus de chance de captiver l’attention qu’un site au contenu texte négligé…

Ajoutez à cela un travail de SEO à base de mots clés notamment, afin d’améliorer le référencement naturel de votre site et de le propulser au plus haut des pages de recherche Google.

 

4. La maquette graphique

 

C’est à ce stade de la création que votre site internet va passer de chenille à papillon ! 🦋

En effet, c’est l’UI designer (bien souvent graphiste web de formation) qui se charge de donner à la maquette des allures de site internet bel et bien terminé.

Comment s’y prend-t-il ?

À l’aide de la charte graphique de votre entreprise, il va entre autres mettre en place les bonnes typographies, choisir telle ou telle couleur pour un fond ou encore créer des visuels avec les formes de votre identité visuelle.

C’est lui qui va choisir de mettre plus en valeur un bouton de contact plutôt qu’une grille de tarifs.

En bref, l’UI designer rend votre site internet agréable à parcourir et se soucie tout particulièrement de la hiérarchisation des informations sur la page pour guider la navigation.

 

5. Le développement web

 

Enfin, vous voilà muni d’une superbe maquette graphique, aux textes aux petits oignons et à la structure parfaite.

Il faut maintenant développer tout cela pour que votre site internet se trouve en ligne. C’est au tour du développeur web de jouer !

À l’aide du codage ou de la programmation, il traduit numériquement la maquette et l’héberge ensuite sur un hébergeur web.

Il peut ensuite vous proposer une prestation pour améliorer le référencement naturel de votre site internet (grâce à un blog par exemple) ou une maintenance régulière pour que celui-ci reste toujours à jour.

 

Les conseils de StandOut 🌴

 

Attention ce conseil est aussi court qu’efficace : pour réaliser la refonte de votre site internet faites appel à un professionnel ! 

Créer un site internet requiert un certain nombre de compétences que seuls un UI designer, un UX designer, un rédacteur web ou un développeur web possèdent.

 


 

rebranding

 

Voilà, vous savez maintenant comment vous y prendre pour réussir le rebranding de votre marque !

Vous l’aurez compris, chez StandOut, c’est notre spécialité (nous réalisons près de 40 créations et refontes de marque par an).

Vous pensez avoir besoin du coup de pouce d’une bonne agence de communication pour envisager un tel chantier ?

Pas de soucis !

La refonte de marque ça nous connaît et nous serions ravis de pouvoir vous accompagner dans votre projet.

Pour cela rien de plus simple, contactez-nous juste ici !

À bientôt pour de nouvelles aventures ! 😉

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *