Comment créer une marque forte en 2024 ?

Comment créer une marque pour une entreprise en 2024 ?

En 2023, plus de 86 000 entreprises ont été créées, en France. Ça en fait du monde ! Pour se distinguer, créer une marque percutante est vital.

Le branding n’est plus réservé aux grandes entreprises. Aujourd’hui, une agence de voyage, une boutique de vêtement ou un restaurant ont besoin d’une marque forte.

Cependant, plus facile à dire qu’à faire. Si vous voulez créer une marque pour votre entreprise, vous vous posez certainement quelques questions :

  • Comment tirer votre épingle du jeu ?
  • Comment devenir le prochain Thomas Pesquet de votre secteur ?
  • Comment faire pour que votre entreprise soit remarquée, appréciée et retenue par ma cible ?
  • Comment créer une marque percutante en 2024 ?

Beaucoup d’interrogations, auxquelles, heureusement, nous avons les réponses. 😎

Retrouvez dans cet article tous les conseils de notre équipe d’experts en création de marque, pour savoir comment créer la vôtre.

 

Navigation rapide

  1. Qu’est-ce qu’une marque ?
  2. Les avantages de la création d’une marque forte
  3. Comment créer une marque impactante en 5 étapes
  4. Création de marque : quelle agence de communication choisir ?
  5. Les différents types de marque
  6. Lexique sur la création de marque

 

1 – Qu’est-ce qu’une marque ?

 

Dans le domaine du marketing, une marque est un ensemble d’éléments et de symboles distinctifs qui forgent l’identité d’une entreprise, d’un produit, ou d’un service.

Une marque ne se limite pas à un simple ensemble d’éléments visuels (logotype, charte graphique, etc). C’est une promesse faite aux consommateurs, incarnée aussi bien par :

  • les valeurs que porte l’entreprise
  • sa mission
  • son nom

Une marque se caractérise aussi par des signes sonores, gustatifs, tactiles et olfactifs.

Par exemple, la marque Abercrombie & Fitch a créé un parfum unique pour ses magasins, exploitant le marketing sensoriel pour renforcer l’identification et le sentiment d’appartenance des clients à sa marque.

 

Créer une marque de vêtements

 

2 – Créer une marque : quels avantages ?

 

Créer une marque impactante pour votre entreprise, c’est lui permettre de :

 

1 – Créer une marque pour se différencier de ses concurrents

 

En créant une marque impactante pour votre entreprise, vous remportez la bataille de l’attention. Vous n’êtes pas perdu dans la masse parmi vos concurrents et vous faites la différence !

À l’image des rayons bondés dans les supermarchés, vous devez veiller à ce que votre marque soit comme le produit qui vous interpelle : distinctive et mémorable. 🕺

 

2 – Créer une marque pour atteindre sa cible

 

Plaire à tout le monde, c’est ne plaire à personne.

Votre marque doit être identifiable, mais elle doit avant tout être représentative de votre positionnement. Vous pourrez ainsi répondre aux attentes de votre cible, gagner son approbation et la fidéliser.

 

3 – Fédérer ses équipes et potentiels collaborateurs

 

Une marque forte ne se contente pas d’attirer les regards extérieurs; elle est aussi un puissant vecteur d’unité interne.

Une marque qui reflète fidèlement ce pour quoi votre entreprise se bat inspire non seulement la confiance de vos consommateurs, mais aussi la fierté et la loyauté de vos employés.

En incarnant clairement les valeurs et la vision de votre entreprise, votre marque deviendra un symbole autour duquel vos équipes actuelles et futures pourront se rassembler.

Maintenant que vous savez que c’est indispensable, passons aux choses sérieuses : la méthode pour créer une marque ! 🔥

 

 

3 – Les 5 étapes pour créer une marque impactante en 2024

 

1 – Définir votre offre, votre proposition de valeur et vos bénéfices

 

Pour créer une marque impactante pour votre entreprise, vous devez commencer par mettre des mots clairs sur vos offres, votre proposition de valeur et vos bénéfices.

Une étape nécessaire pour établir des bases solides et ainsi construire une marque cohérente.

Si cet exercice vous semble être le b.a-ba, sachez que beaucoup d’entreprises ont des difficultés à définir ce qu’elles font et comment elles le font.

Ainsi, afin que cette partie soit plus simple à assimiler, nous nous appuierons tout au long sur l’exemple de la marque M&M’s.

C’est parti ! 😎👇🏻

Commencez par définir vos offres en répondant de façon exhaustive aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que vous vendez à vos clients ?
  • Qu’est-ce que vous leur proposez ?
  • Comment vos offres se distinguent-elles de celles de vos concurrents ?
  • Quelles sont les principales caractéristiques et avantages de vos produits ou services ?
  • Comment vos offres répondent-elles aux besoins spécifiques de vos clients ?
  • Quels sont les aspects uniques ou innovants de vos offres qui pourraient captiver votre public cible ?
  • Comment vos offres contribuent-elles à résoudre les problèmes ou les défis rencontrés par vos clients ?
  • Comment envisagez-vous d’évoluer ou d’adapter vos offres à mesure que les besoins du marché changent ?
L’offre de la marque M&M’S :

  • Une expérience gustative ludique et colorée

 

Ensuite, définissez votre proposition de valeur pour chacune de vos offres, c’est-à-dire leur plus value principale. Cet exercice va vous permettre de résumer en une phrase claire et concise la promesse faite à votre cible.

La notion de”permettre” est importante, intégrez votre cible à votre cheminement :

Avec notre solution X (…), nous permettons à Y de (…).

Reprenons l’exemple de la marque M&M’S, vient s’ajouter à l’offre la promesse faite par la marque, sa proposition de valeur  :Avec notre expérience gustative ludique et colorée, nous vous permettons de satisfaire vos envies sucrées.

 

Vous l’aurez constaté, la promesse est assez généraliste, factuelle. À l’image d’un marché où plusieurs entreprises adressent le même besoin.

C’est pourquoi il est indispensable de définir les arguments et bénéfices clés de chacune de vos offres. Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

Il peut s’agir aussi bien :

  • de votre approche
  • de vos méthodes,
  • de vos certifications,
  • des fonctionnalités de votre solution.

Ainsi, commencez par répertorier tout ce que vous avez en tête, puis dans un second temps, triez et clarifiez au propre vos arguments.

D’après l’exemple de M&M’s:Faisons le point sur les arguments clés de l’offre “Une expérience gustative ludique et colorée” dont la promesse est la suivante “satisfaire vos envies sucrées”

Voici certains arguments clés en lien :

  • Une confiserie chocolatée conviviale

> Facile à partager

> Différentes couleurs pour différentes personnalités

  • Une confiserie chocolatée pratique

> Qui “fond dans la bouche, pas dans la main”, coquille résistante à la chaleur

> Emballage facile à transporter

  • Une confiserie chocolatée amusante

> Mascottes

> Produits personnalisables pour les événements en tout genre (anniversaire, mariage…)

> Éditions spéciales au fil de l’année

 

À noter : il est tout à fait possible que votre entreprise ou votre projet s’articule autour d’une offre unique !

 

Le branding de m&ms

 

 

2 – Élaborer vos cibles pour créer une marque pertinente

 

Maintenant que vos offres sont clairement définies, pour créer une marque pertinente, vous devez pouvoir définir la cible de communication de votre entreprise.

 

1 – C’est quoi une cible en marketing et communication ?

 

L’audience cible représente le groupe spécifique de consommateurs pour lesquels vos produits ou services ont été spécialement créés. Ce sont les individus que votre entreprise vise à engager, ceux dont les défis, désirs et aspirations trouvent une solution dans ce que vous proposez.

En clair, votre audience cible est caractérisée par des besoins et attentes bien définis, auxquels vos offres apportent des réponses pertinentes.

L’audience cible d’une marque ou d’un produit peut être subdivisée en plusieurs segments, chacun représentant un groupe spécifique au sein de l’ensemble plus large des consommateurs potentiels.

Ces catégories permettent aux entreprises de concentrer leurs efforts de marketing et de communication de manière plus précise et efficace :

  • Le cœur de cible est le segment le plus directement concerné par votre offre. Il regroupe les consommateurs qui non seulement ont le plus besoin de votre produit ou service mais sont également les plus susceptibles de l’acheter. Le cœur de cible représente votre priorité absolue en termes de communication et de personnalisation de l’offre.
  • La cible principale englobe un groupe légèrement plus large que le cœur de cible. Cette catégorie inclut les consommateurs qui, bien que n’étant pas aussi essentiels que le cœur de cible, restent fortement intéressés par votre produit ou service et sont susceptibles de devenir des clients réguliers. La cible principale peut partager plusieurs caractéristiques avec le cœur de cible mais avec moins d’intensité ou de fréquence.
  • La cible secondaire comprend les individus influençant directement vos cibles principales, tels que les prescripteurs ou influenceurs. Il peut s’agir des experts du secteur comme de l’entourage proche de votre cible. (Par exemple, à Noël, les enfants sont des prescripteurs pour leurs parents). Bien qu’ils ne soient pas vos clients directs, ils ont un impact direct sur les décisions d’achat de vos potentiels clients.

En définissant ces différentes catégories au sein de votre audience cible, vous serez en mesure de créer une marque solide pour votre entreprise.

 

Modèle de persona en marketing

 

 

2 – Comment déterminer vos cibles pour créer une marque ?

 

Pour identifier précisément vos cibles, il est essentiel de créer des personas. Ces profils fictifs vous aideront à visualiser vos clients potentiels, en leur attribuant une personnalité et un passif réaliste.

Cette démarche vous permettra de :

  • Créer une marque attrayante, en accord avec les préférences et le référentiel de votre audience.
  • Choisir des canaux de communication adaptés, en fonction des usages et pratiques de votre cible,
  • Définir des messages pertinents, liés aux motivations, freins et attentes de vos personas.

Un persona / buyer-persona est généralement composés des informations suivantes :

  • Les caractéristiques sociodémographiques : Ces données incluent le nom, l’âge, le sexe, la profession et la localisation géographique de l’invidu typique.
  • Le comportement et parcours d’achat : Toutes les étapes depuis le besoin originel de votre individu typique jusqu’à sa rencontre avec votre produit / service offre
  • Les motivations et attentes : Qu’est-ce que votre individu typique souhaite pouvoir faire avec votre produit service ? Quels bénéfices ont le plus d’importance pour lui
  • Les peurs et freins à l’achat : Pour quelles raisons votre individu typique pourrait-être réticent à l’utilisation de votre service / achat de votre produit ?
  • Le référentiel : Les influences et sources d’infos en ligne, les marques et applications favorites, l’appétence technologique…

Cette liste est non exhaustive ! Vous pouvez trouver de nombreux templates en ligne qui vous aideront à cadrer la création de vos personas.

 

3 – Élaborer un persona : où trouver les bonnes informations ?

 

Au sein d’une entreprise, divers acteurs possèdent des connaissances essentielles sur les audiences cibles :

  • Les dirigeants, qui disposent d’une connaissance approfondie de leur marché, tant du côté de l’offre que de la demande.
  • Les équipes commerciales et le service après-vente, en interaction constante avec les clients et les prospects.
  • Le département marketing et communication, qui étudie en continu le comportement des utilisateurs en ligne.
  • Les partenaires et distributeurs, qui peuvent offrir une perspective externe précieuse sur le marché et sur les attentes des clients finaux, en particulier dans des segments ou des régions géographiques spécifiques non couverts directement par l’entreprise.

Si votre produit n’a pas encore été testé par votre audience cible, l’organisation d’ateliers UX pour la recherche utilisateur est une étape recommandée. Cela vous permettra de vous immerger dans les besoins et perceptions de votre public, confirmant ou infirmant vos hypothèses initiales.

 

3 – Définir l’ADN de votre marque

 

Vous disposez désormais d’une compréhension approfondie de la valeur unique que vos offres apportent, ainsi que des audiences spécifiques que vous adressez !

C’est le moment de donner vie à votre marque, en commençant par définir son ADN, sa personnalité. ✨

L’ADN de marque constitue une base solide avec laquelle votre entreprise peut avancer, apportant une réponse limpide à la question : “Qui sommes-nous ?”

Chez StandOut, nous avons développé une approche personnalisée pour créer des ADN de marque parfaitement adaptés à nos clients.

Pour chaque entreprise, cet ADN de marque se forge notamment autour de 3 piliers essentiels :

  • une mission définie,
  • des valeurs ancrées,
  • une personnalité de marque distinctive.

 

1 – La mission

 

La mission est la réponse que votre entreprise apporte à la défaillance / problématique de son marché.

Elle permet de donner une orientation stratégique à votre entreprise, de valoriser votre singularité et constitue un véritable atout commercial. Grâce à votre mission, vos clients se sentiront directement en phase avec vous !

Une bonne mission est :

  • intemporelle et ambitieuse : prenez de la hauteur sur votre offre et votre activité pour définir quelle empreinte vous souhaitez laisser sur votre marché;
  • courte : votre mission doit être résumée en une phrase pour être impactante et pertinente;
  • partagée facilement par votre cible et vos collaborateurs : votre mission doit pouvoir fédérer et susciter de l’engouement chez votre clientèle et vos parties prenantes.

Exemple de missions :

  • M&M’s : “Créer un monde où chacun se sent à sa place grâce au fun”
  • Airbnb : “Créer un monde dans lequel chacun peut se sentir chez lui, n’importe où”
  • Nike : “Créer l’avenir du sport”
  • Décathlon : “Rendre le sport accessible au plus grand nombre”

 

2 – Les valeurs

 

Aujourd’hui, face à un nombre colossal d’entreprise, les consommateurs tendent à privilégier les marques pour leurs valeurs plutôt que pour leurs produits ou services.

Les valeurs donnent une coloration à votre mission en définissant les grands principes de votre entreprise.

Afin de créer une marque unique et juste, vous devez prendre le temps de bien définir les valeurs de la marque que vous voulez créer..

Des valeurs bien rédigées sont :

  • Singulières : mettez de côté les termes trop galvaudés ! Votre entreprise est créative ? C’est-à-dire ? Comment ? Pourquoi ? Privilégiez les expressions sous forme de croyance.
  • Énoncées et justifiées : explicitez chacune de vos valeurs en démontrant comment elles s’appliquent chez vous et pour vos clients.
  • Partagées autant en interne que par les cibles : à l’image de la mission, vos valeurs doivent être inspirantes pour vos parties prenantes et vos potentiels clients.
Voici un exemple de valeur de la marque M&M’S :

  1. Singulière: “Nous croyons au pouvoir du partage et de la convivialité.”
  2. Explicite : Chez M&M’S, nous sommes persuadés que nos confiseries sont plus qu’une simple gourmandise ; elles sont un vecteur de joie et de connexion entre les personnes. Nos produits sont souvent au cœur des moments de célébration, petits et grands, et nous prenons cela à cœur.Nous pensons que chaque M&M’S partagé peut transformer un simple instant en un moment de bonheur collectif. Colorés et savoureux, nos bonbons encouragent les moments ludiques et le partage, renforçant ainsi les liens sociaux et la convivialité.
  3. Justifiée :
  • Nos produits sont conçus pour être partagés, avec des emballages faciles à ouvrir et à distribuer.
  • Nos campagnes publicitaires et nos initiatives de marketing mettent l’accent sur des scénarios de partage et de fête.
  • Nous veillons à ce que nos confiseries soient accessibles à tous, en offrant une variété d’options répondant à différents besoins et préférences alimentaires.
  • Nous nous engageons dans des actions communautaires qui reflètent notre valeur de la convivialité, notamment en initiant M&M’S® FUN, un programme qui devrait rapprocher 10 millions de personnes d’ici 2050.

 

3 – La personnalité de marque

 

Une fois la mission et les valeurs de votre marque établies, il est temps de consolider votre réflexion en définissant votre personnalité de marque.

La personnalité de marque permet de :

  • Distinguer les lignes de forces de votre ADN,
  • Souligner les axes à privilégier pour mieux communiquer votre message,
  • Guider la création de votre identité visuelle.

Notre démarche consiste à associer chacune de vos valeurs à une notion puissante.

Toujours d’après l’exemple de la marque M&M’S :

  • “Nous croyons au pouvoir du partage et de la convivialité.” -> Une marque collaborative
  • “Nous croyons que c’est en s’amusant que nous nous rapprochons des autres ” -> Une marque ludique
  • “La singularité est un fondement de l’appartenance.” -> Une marque inclusive

 

4 -Trouver le bon nom de marque

 

Fini le temps où l’on donnait son prénom et son nom à sa marque.

Un cabinet d’avocats qui s’appelle Eric Dupont Associés ? C’est non.

Un cuisiniste basé dans le Sud-Ouest qui s’appelle Cuisine 31? C’est non.

 

Exemples de noms de marque mauvais

 

Tout aussi important que les autres aspects de votre identité de marque, votre nom doit réussir à inciter la curiosité de vos interlocuteurs tout en reflétant clairement ce que vous faites.

De plus, il est essentiel de vérifier sa disponibilité auprès de l’INPI. Si une marque similaire dans votre secteur a déjà enregistré le nom envisagé, il vous faudra en sélectionner un nouveau.

Vous l’aurez compris, pour créer une marque impactante, vous devez trouvez un nom qui fasse sens, qui soit à la hauteur de votre mission.

Pour aller plus loin : Trouver un nom de marque : la meilleure méthode !

 

5 – Bâtir une identité visuelle qui claque pour votre marque

 

1 – C’est quoi une identité visuelle ?

 

Une identité visuelle désigne l’ensemble des éléments graphiques qui incarnent et transmettent l’essence de votre marque. Elle joue un rôle crucial dans la manière dont votre entreprise est perçue par son public.

Généralement, une identité visuelle est composée des éléments suivants :

  • Un logo,
  • Une palette de couleurs,
  • Des typographies,
  • Éléments iconographiques / Illustration.

Conciliés dans une charte graphique, ces éléments cadrent l’ensemble des partis pris graphiques des supports de communication d’une marque afin d’en assurer la cohérence.

L’identité visuelle est plus qu’une simple esthétique. C’est une langue visuelle qui doit permettre de communiquer la mission, les valeurs et la personnalité de votre marque, créant ainsi une connexion émotionnelle avec votre cible.

 

Identité visuelle

 

2 – Comment bâtir une identité visuelle pour votre marque ?

 

2 options s’offrent à vous :

  • Créer votre identité visuelle vous-même, en vous appuyant sur des guides et des ressources en ligne tels que cet article qui répertorie toutes les étapes à suivre pour créer une identité visuelle qui claque.
  • Faire appel à un directeur artistique, spécialiste en la matière, qui sera en mesure de saisir les concepts forts de votre marque et de les retranscrire visuellement de la façon la plus cohérente possible.

Spoiler, nous croyons davantage en la seconde option, car rien ne vaut un directeur artistique qui  :

  • Connaît sur le bout des doigts la philosophie des couleurs et des formes,
  • Maîtrise les logiciels de création graphique comme personne,
  • Effectue une veille des tendances graphiques en permanence.

 

4 – Quelle agence de communication choisir pour créer une marque ?

 

1 – Une agence spécialisée dans le branding

 

Chez StandOut, on adore le bon fromage. Le vrai.

C’est pourquoi dès qu’on a une envie de raclette, on se rend chez le fromager de notre quartier.

Certes, c’est un peu plus loin et cher que chez Carrefour… mais au moins, on est sûr que ça soit bon, parce que c’est sa spécialité.

Tout ça pour dire que le processus pour choisir une agence de communication pour la création de votre marque est le même que pour choisir du fromage à raclette.

En choisissant une agence spécialisée dans la création de marque est le cœur de métier, vous faites le choix de l’expertise. Vous avez la certitude que la marque créée est pertinente : cohérente avec votre activité; distincte de vos concurrents.

Ok, mais comment choisir la bonne agence de création de marque ?

Rien de sorcier, il vous suffit de consulter les projets sur lesquels l’agence de communication a déjà travaillé. Vous aurez des exemples palpables des solutions que peut apporter l’agence à votre problématique de branding, ainsi qu’une vision d’ensemble sur ses méthodologies de travail.

 

2 – Une agence de communication qui partage vos valeurs

 

L’agence de communication avec laquelle vous envisagez de collaborer a elle aussi définie sa marque. (ben ouais, c’est un peu son travail en même temps… 🤓)

Une marque plus ou moins susceptible de vous interpeller, de correspondre à vos attentes.

Préférez une agence qui porte des engagements et des valeurs dans lesquelles vous vous retrouvez, la collaboration n’en sera que meilleure.

———-

Félicitations, vous savez tout de la la création de marque ! 🎉

 

merci

 

Nous espérons que le chemin jusqu’ici a été riche en apprentissages et que vous êtes maintenant fin prêt à créer votre marque.

Néanmoins, si vous avez besoin d’un coup de pouce pour ce projet, Margot, notre responsable des nouveaux projets, se fera un plaisir de vous écouter à l’occasion d’un rendez-vous de découverte.

Prêt à faire rugir votre marque ? Contactez-nous.

 

5 – Les différents types de marque

 

1 – La marque employeur

 

Concept datant des années 1990, la marque employeur est l’identité de marque construite pour fidéliser les employés et partenaires de l’entreprise et destinée à séduire de futurs collaborateurs. Elle repose sur 4 grandes dimensions :

  • attractivité : sa capacité à attirer l’attention et donc les (bons) candidats
  • différenciation : comment elle se différencie de la concurrence
  • engagement des salariés : à quel point les équipes sont attachées à l’entreprise, s’impliquent et la recommandent
  • réputation : comment on parle de l’entreprise en général (salariés, candidats, concurrents, grand public, médias)

 

Elle repose sur les mêmes principes que définis dans la plateforme de marque mais dans ce cas particulier, la cible sont les personnes qui gravitent autour de l’entreprise.

 

2 – La marque blanche

 

La marque blanche permet à un producteur de proposer des produits à son client distributeur sous la marque de ce dernier. Les consommateurs ne connaissent donc pas le nom de la marque producteur.

Cette méthode permet à des fournisseurs de vendre leur produits ou services à différents enseignes simultanément. Elles proposent donc le même produit mais dans des packagings à leur image.

Souvent, pour les produits alimentaires, le cahier des charges est modifié en fonction des clients pour correspondre aux exigences de chacun des clients.

 

3 – La marque ombrelle

 

Une marque ombrelle est une marque (la marque mère) qui regroupe plusieurs autres marques (les marques filles) qui lui sont toutes associées.

Exemples de différents type de marques ombrelles

  • Danone est le nom d’un groupe qui commercialise d’autres marques comme Activia, Evian ou Alpro
  • Haribo est la marque mère de Dragibus, Car en Sac, Croco, etc, qui sont des marques filles produit
  • Ibis est une chaîne d’hôtels avec des sous-marques (Styles, Budget)

 

4 – La marque distributeur

 

La marque distributeur, ou MDD, est une marque créée par un distributeur et sous laquelle il commercialise ses produits.

Cette pratique est largement répandue dans la grande distribution alimentaire.

Par exemple, les marques distributeur de E.Leclerc (Turini, Delisse, Jafaden, etc) sont labellisées “Marque Repère”, celles d’Intermarché portent de logo “Producteurs & Commerçants”. Cela n’empêche pas ces enseignes de vendre des grandes marques concurrentes. Souvent, elles proposent des prix plus bas.

Decathlon fonctionne sur le même principe en proposant ses propres produits et d’autres marques concurrentes.

 

6 – Créer une marque : lexique indispensable

 

  • Branding : Processus de création et de développement d’une marque distinctive, comprenant le nom, le design, et tout autre élément qui établit une image unique pour une entreprise ou un produit dans l’esprit du consommateur.
  • Cible : Groupe spécifique de consommateurs ou d’entreprises visé par les efforts de marketing et de communication d’une marque, défini par des critères démographiques, psychographiques ou comportementaux.
  • Persona : Représentation fictive et détaillée d’un segment clé d’une audience cible, basée sur des recherches et des données, qui retranscrit les motivations, les comportements et les objectifs de ce groupe.
  • Buyer-persona : Version spécifique d’un persona, centrée sur le profil d’un client potentiel, incluant des détails sur ses défis, ses besoins, et son parcours d’achat.
  • Recherche utilisateur : Processus méthodique de collecte et d’analyse des informations sur les utilisateurs finaux, leurs besoins, comportements, motivations et environnements, afin d’informer la conception de produits, services ou expériences. Elle peut impliquer des techniques variées comme les interviews, les sondages, les observations et les tests d’utilisabilité, visant à placer l’utilisateur au cœur du processus de développement pour créer des solutions plus adaptées et efficaces.
  • Ateliers UX : Sessions de travail collaboratif conçues pour engager les parties prenantes dans le processus de conception de l’expérience utilisateur (UX), permettant de mieux comprendre les besoins et les comportements des utilisateurs à travers des activités comme le brainstorming, la cartographie de l’expérience client et les tests d’utilisabilité.
  • Identité visuelle : Ensemble des éléments graphiques qui définissent visuellement une marque, et qui, ensemble, créent une image cohérente et reconnaissable de la marque.
  • Charte graphique : Document ou guide qui spécifie les règles d’utilisation des éléments de l’identité visuelle d’une marque, y compris les spécifications sur l’utilisation des logos, la palette de couleurs, les polices de caractères, et les applications sur différents supports, pour assurer une cohérence visuelle à travers tous les points de contact de la marque.

 

Le média

Pour en apprendre plus, c’est par ici

Retour en haut